Les APS vecteurs de transformation des Entreprises Ferroviaires

Exigences des clients plus nombreuses, travaux sur l’infrastructure, contexte économique tendu, concurrence inter et intra-modale… les entreprises ferroviaires européennes doivent prendre en compte de plus en plus de contraintes pour planifier leur offre de transport, qu’elle soit à destination de voyageurs ou pour l’acheminement de marchandises.

Malgré des efforts pour maintenir un niveau de satisfaction client élevé, certains acteurs du ferroviaire n’arrivent pas à réaliser le saut de performance nécessaire pour répondre à ces enjeux.

Dans ce contexte, ils doivent envisager des leviers de transformation nouveaux que ce soit pour l’organisation, les processus métier et le Système d’Information (SI). Pour ce faire, les entreprises ferroviaires peuvent désormais s’appuyer sur des solutions progicielles de type APS : les “Advanced Planning and Scheduling”.

Un marché suffisamment mûr pour les entreprises ferroviaires

Les entreprises ferroviaires ont toujours eu l’habitude de planifier leur plan de transport avec leur(s) propre(s) outil(s) : du tableur pour la plus petite entreprise à la solution développée spécifiquement pour la plus grande.

L’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire a été une opportunité pour les éditeurs d’APS. Avec l’augmentation du nombre de clients, l’offre s’est développée et est devenue suffisamment mûre aujourd’hui pour les entreprises ferroviaires.

Des outils adaptés au ferroviaire

Par nature, les APS sont des outils destinés à la planification de la chaîne logistique dont les principes s’appliquent au ferroviaire. Ils permettent de confronter une demande exprimée, des ressources disponibles et des contraintes pour proposer un plan de production optimal en termes de coûts et de qualité de service.

Pour une entreprise ferroviaire, l’utilisation d’un progiciel permet également une rupture. Choisi sur la base d’une liste de besoins exprimés lors d’un processus achat, l’APS peut de surcroît apporter des fonctionnalités que le client n’avait pas identifiées et que l’éditeur a mises en place suite aux bonnes pratiques identifiées chez ses précédents clients.

Enfin, pour des entreprises atteignant une certaine taille critique, l’acquisition d’un APS peut être une opportunité de maîtrise du coût d’un projet SI.

La conduite du changement facteur clé de succès de l’implémentation d’un APS

Une entreprise se lançant dans un tel projet doit prendre conscience de la nécessité de se transformer. En effet, les entreprises ferroviaires ont plutôt l’habitude de planifier par ressource (le matériel d’un côté, les agents de l’autre) et par horizon temporel ce qui a induit une spécialisation des métiers et un morcellement des outils informatiques.

Au contraire, l’APS permet d’avoir une vision globale du plan de transport au fil du temps.

Pour maximiser les bénéfices d’un tel outil, l’entreprise ferroviaire doit donc repenser son organisation et ses processus métier. Cela implique le repositionnement du personnel traditionnellement affecté à des tâches de planification souvent chronophages, telles que les saisies manuelles. En lui permettant notamment de se recentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée, telles que le paramétrage d’optimisation sous contraintes, la comparaison ou encore l’analyse des différents scénaris de plans de transport.

Une gestion de projet adaptée

La gestion de projet liée à la mise en œuvre d’un APS est particulière. La première étape consiste à choisir la meilleure solution et une méthodologie projet convenant à l’éditeur et à l’entreprise ferroviaire (agile ou non).

Quand le projet est lancé, puisqu’il s’agit d’implémenter une solution standard du marché, les travaux doivent se focaliser sur le paramétrage de la solution plutôt que sur la réalisation de développements spécifiques. Cette stratégie permettra de limiter les délais de mise en œuvre, les risques de fragilisation du cœur progiciel et la création de coûts récurrents liés au maintien du spécifique. En conclusion, l’APS est un levier de transformation de l’entreprise ferroviaire quand elle a conscience des conditions à réunir de la genèse du projet jusqu’au déploiement de son nouvel outil.

Jean Grandemange
Consultant Senior
chez Talan depuis 2012

2018-09-26T10:48:40+00:00